mardi 23 juillet 2013

Réunion-cérémonie le 13 septembre au dôjô Mûgeko

Jôdo Shinshû France

Vous convie à sa première cérémonie et réunion

qui se déroulera à Paris

au Mugekô Nembutsu Dôjo



Lieu:

Centre d'Information et de Documentation pour l'Etude Bouddhique (CIDEB)



Le Vendredi 13 Septembre 2013 à 18h 30

à l'adresse suivante : 
29 boulevard Edgar-Quinet, 75014 Paris 




Au programme : 

- Cérémonie jôdo shinshû : Chant du poème du Nembutsu de la foi véritable ou Shôshinge (texte en français ici,p.5 ), chant d'hymnes de maitre Shinran(1173-1263) en anglais iciPhotocopies disponibles sur place

- Un enseignement de clerc Jean-Jacques Algieri

- Questions diverses.


Le maitre de cérémonie sera le révérend Jean-Jacques Algieri.

Ici en vidéo, le chant du Shôshin Nembutsu ge (Sôshinge) ou Poème du Nembutsu de la Foi véritable:




Accès
• Un plan est disponible ici
• Métro : Montparnasse, Edgar-Quinet ou Gaîté

Informations: 
• Téléphone du CIDEB : 01.83.96.92.38
• Site internet du CIDEB (cliquez!)
• Téléphone Portable d'un des membre du groupe (en l'occurrence le mien) : 06.50.29.89.77
• Groupe facebook du Mugeko Nembutsu Dojo 



Tout le monde est le bienvenu ! N'hésitez pas même si vous n'y connaissez rien au Bouddhisme ou à notre école ! Posez des questions librement. Participer à cette cérémonie ne vous engagera à rien.Ne pas avoir peur de ne pas reussir la cérémonie, dans ce cas nous serons au moins deux..


Entrée Libre !




Tous mes remerciements sincères à Monsieur dominique Trotignon , directeur de l'Institut d'Etudes Bouddhique (IBE), pour son amabilité et sans lequel cette réunion ne pourrait avoir lieu. Gasshô

dimanche 21 juillet 2013

La citation de la semaine par zuiken sensei !


J'avais envie de partager une citation avec vous. Celle-ci est du révérend Zuiken sensei.
Je ne ferai pas de commentaires (pour l'instant du moins) , vous laissant ressentir ce petit poème et la réflexion qu'elle peut(ou non) susciter en vous.  



Dans la vie quotidienne, des désirs égoïstes surgissent et de la colère remplie mon esprit ;
Par ailleurs, je ne ressens pas de gratitude envers Amida; 
Amida me sauve comme je suis;
Comme je suis reconnaissant ! 




Et puisque nous y somme, voici un second poème, Bonne semaine à vous ! :



Kûya shônin - 空也上人(903-72) cliquez sur la photo.



Matin et soir, le Buddha Vivant, Namo Amida Butsu,                      entre dans mes oreilles et sort de ma bouche.




- Zuiken sensei

samedi 13 juillet 2013

Deux passages du 'Son de l'Océan du Vœu Primordial' de zuiken sensei

Pour ce nouveau billet j'ai décidé de laissé la parole à zuiken Inagaki sensei (1185-1981) un enseignant Jôdo shinshû de grande qualité que j'ai pour ma part toujours un grand plaisir à lire. 

Ici il s'agit d'une traduction personnelle de la traduction anglaise d'un de ses livres : "Le son de l'océan du Vœu primordial" qui regroupe de courts passages du révérend. La traduction anglaise à été réalisé par Lim melvin, un jeune homme de foi du Pouvoir-Autre habitant à Singapour et dont je ne peux que recommander le blog : Diamondlike Shinjin . : ) Un grand MERCI à lui (Big Thanks to him) pour avoir dit oui à la reprise de sa traduction.


Bonne lecture à vous ! 



Prologue 2


Bombu n’est même rien comparé au bois utilisé pour chauffer l’eau, ils ne valent rien. Le tathagata est le parent compatissant qui proclame que ‘je suis’ son unique enfant. Juste là vous pouvez trouver la clé pour Shinjin et pour la naissance.
' Je ne te laisserai jamais tombé dans les demeures dépravées, je te sauverai sans coup férir ! '
Seul l’Oyasama (le parent compatissant) prendra soin de vous jusqu'à ce point.

‘L’esprit véritable pénètre profondément en soi-même’. Cela signifie qu'on en est venu à ‘comprendre l’ Oyasama’. ‘Le cœur de foi- comme-le-diamant’ est le moment ou vous comprenez l’esprit d'Oyasama. Si vous n’étiez pas devenu l’un des parents comment pourriez-vous ressentir véritablement le cœur d’Oyasama. De là, c’est à travers les mots de Shinran shônin que nous en venons à comprendre l’Oyasama et son esprit. Sans la personnalité du Shônin et ses mots sur le Dharma, comment pourrions-nous le savoir, sans parler de se confier avec foi aux mots du Tathâgata et à son Vœu Primordial. La personne qui a été témoin de la façon dont il est avec nous, pourquoi alors voudriez-vous arbhorer des doutes ? et pourquoi voudriez-vous encore « rester assis sur la clôture »* ?


Zuiken Sensei







Prologue 20


C’est juste compliquer les choses que d’expliquer Shinjin** en utilisant la simple perception humaine, en affirmant par exemple, des choses comme ‘Shinjin n’est pas comme ceci, comme cela mais comme ci et comme-ça’. Cela fait que les gens sont incapables de comprendre.

Sans se confier avec révérence au ‘ Pouvoir des mérites incommensurables du Buddha’ en tant que  Namu Amida Butsu, quoique vous disiez n’est rien d’autre que du charabia. ‘Se confier avec révérence’ signifie ‘Entendre et avoir foi’ (mon shin). ‘Entendre et avoir foi’ signifie que l’on a été’ libéré par’ Namu Amida Butsu.

Beaucoup de gens ne comprennent pas l’essence du Buddha et donc ils ne peuvent accepter sincèrement le Vœu primordial dans la Foi.

Ainsi la toute première chose à faire en étudiant le bouddhisme est de savoir ce que le Buddha est.
Nous ne devons pas suivre non plus une route interminable.


By Zuiken Sensei



_________________



* "rester assis sur la clôture" est une expression anglaise signifiant que quelqu'un hésite à prendre une décision à propos de quelque chose.



** Shinjin : cœur de foi ou foi : C'est la foi transféré en nous par le pouvoir Autre c.a.d par le Pouvoir du Vœu primordial(ici le 18ème Vœu) du Buddha Amida .