dimanche 20 juillet 2014

Un extrait tiré du Sûtra d'Amida




" Qu'en penses-tu, Sâriputra? Pour quelle raison ce Tathâgata est-il 

nommé 'Vie-Infinie' (Amitâyus)? En réalité, Sâriputra, c'est parce que la 

mesure de la vie de ce Tathâgata et des hommes [qui habitent son 

Univers] est infinie(1). C'est pour cette raison que ce Tathâgata est 

nommé 'Vie-Infinie'. Et Sâriputra, il y a dix périodes cosmiques que ce 

Tathâgata s'est éveillé de l'éveil complet, correct et insurpassable.(2)





"Qu'en dis-tu, Sâriputra? Pour quelle raison ce Tathâgata est-il nommé 

Lumière infinie' (Amitâbha). En réalité, Sariputra, c'est parce que la 

splendeur de ce Tathâgata est sans obstacles dans tous les champs de 

Buddha. C'est pour cette raison que ce Tathâgata est nommé 'Lumière-

Infinie'. Et, Sâriputra, ce Tathâgata a une communauté innombrable 

d'auditeurs, de saints purs, dont il n'est pas facile de dire le nombre. Tels 

sont, Sâriputra, les déploiements de qualités de champ de buddha dont 

s'orne ce champ de buddha(3).





Shakyamuni Buddha
Extrait du petit Sukhavati-vyuha sutra
d'après la traduction de friedrich Max MÜLLER
Tiré de 'Le Sutra d'Amida préché par le Buddha'.Traduction de jérôme Ducor




Notes par jérôme Ducor :
(1) Le tibétain dit: " SarIputra, c'est parce que la mesure de la vie du Tathâgata Vie-Infinie est infinie."
(2) Dans le tibétain, cette phrase vient au milieu du paragraphe suivant.
(3) Cette phrase manque dans le tibétain





¤                             ¤                             ¤




Voici donc un extrait en français issu du Sûtra dit d'Amida ou petit Sûkhavati-vyuha issu de la version sanskrite traduite en anglais par friedrich Max MÜLLER



Dans ce Sutrâ, l'un des plus populaires en asie, Le Buddha Shakyamuni parle à son disciple Shariputra, premier en sagesse. Je dit bien parle à et non parle avec car ce texte  est un monologue de l'éveillé Shakyamuni dont le sujet est le Buddha Amida et sa Terre Pure de l'Ouest. 


Le Venu-de-l'Ainsité Shakyamuni nous dit oû se trouve cette terre pure et LE pourquoi du nom de cet éveillé Amida puis décrit les ornements de ce champ de Buddha, par la suite le nembutsu y est exposé et enfin les buddhas des six directions exhorte les êtres à accepter ce sutra loué et protégé par tous les Buddhas. 


A noter que ce Sûtra est particulièrement apprécié pour les liturgies, non seulement pour son contenu doctrinal mais également pour sa briéveté. En effet la traduction de Kumarajiva ne fait pas plus de 5 pages (~17x22cm).



Vous pouvez retrouver ce sûtra en français dans la version de kumarajiva dans ce livre et
une autre traduction de la même version, dans cette monographie  de jérôme Ducor  ou l'on trouve également sa transcription de la version de MÜLLER, d'ou est tiré cet extrait. 

En anglais la version de Kumarajiva est disponible gracieusement ici 
et la version de Hsuan-Tsang .





Statue du XIXe siècle représentant Sariputra. Litt. "fils de Shari" (nom de sa mère) :) [extra]






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire