vendredi 15 janvier 2016

Biographie illustrée de Sa Sainteté Shinran (2/2)



Aujourd'hui (au japon 8 heures avant nous) a lieu la commémoration annuelle (Hôonkô) de Sa Sainteté Shinran Shônin (1173-1263) premier patriarche* de notre école.

C'est en ce jour que la branche (ha) Honganji(la plus importante numérairement parlant) de l'école Jôdo Shinshû commémore le décès en ce monde et l'entrée en Terre Pure du Buddha Amida de celui qui fut un maître bouddhiste Majeur de l'époque Kamakura.


Vous trouverez la première partie publié l'année dernière ici

Je vous laisse donc en compagnie de la deuxième partie cette très belle illustration de la vie du Shônin.




Exile de Maître Genku (Hônen Shônin) vers la province de Tosa sur l'Ile de Shikoku. Il reçoit le nom de criminel de Fujii-no-Motohiko,



Tristesse de ses disciples



Maître Shinran (qui se donna ce nom à cette période) diffuse l'enseignement qu'il reçut de Maitre Hônen dans les campagnes à Echigo ou fut condamné à l'exil. Il reçu le pardon impérial au bout de 4 ans mais il décida de rester encore quelque années à Echigo.
Avec sa famille Maître Shinran quitte la province d'Echigo pour celle d'Hitachi. 



Il s'installa par la suite dans le village de Inada dans le comté de Kasama. IL avait 44 ou 45 ans. Il y resta près de 20 ans.



Prêtres et laics lui rende visite à Maitre Shinran les uns après les autres.



Shinran shônin à l'age de 42 ans.



Yamabushi a Itajiki-yama au sude  de la région de 
Inada. Ici Bennen et ses hommes.



"Yamabushi" (lit. Les dormeurs de la Montagne)armés de Naginata. 
. Au dos d'un des guerriers : la roue, symbole de l'enseignement du Bouddha. Les yamabushi étaient des disciples du Shugendo, un ascèse fortement influencé par le Bouddhisme.




"Bennen" qui essaya de piéger le shonin à plusieurs reprises sans y arriver. Bennen souhaitait le tuer car il était contre l'enseignement promulgué par Shinran.



Bennen appelle Maitre Shinran devant son hermitage. Ce dernier vient à sa rencontresans hésitation. Bennen fut impressionner par le Shônin



Bennen cassa son arc et ses flèches, jeta son épée et son baton. Il prit refuge dans l'enseignement véritable de la Terre Pure transmis par Shinran



"Shinran Shônin"



Près de la chapelle (Shinto) Hakone un vieil homme ouvre la porte a Shinran et ses compagnons qui cherchant un endroit ou dormir frappent à la porte.



Il leur dit qu'il fit un rêve ou le dieu Gongen lui apparu et lui rint ces propos : " un invité spécila que je révère spécialement viendra bientôt par cette route. Assure toi que le respect et la courtoisie lui soit apporté, et considère le avec le plus grand soin."
 "Avant que je soi pleinement éveillé de ce rêve inspiré vous avez apparu soudainement devant moi. Comment pourriez vous être une personne ordinaire? Le message du dieu est indubitable. Le travail divin commande notre révérence la plus profonde."



Ainsi dit, le vieil homme du nom de Heitaro fait entrer le Shônin et prépare pour son invité de la nourriture "somptueuse au saveur délicate."



Episode de la chapelle Kumano.







L'obligation publique veut que Heitaro se rende en pelrinage à la chapelle de Kumano. Heitaro vient demander conseil au Shônin



Détail du précédent.



La chapelle de Kumano avec en haut à gauche le Shojoden, l'édifice principal du Lieu apparaissant dans le rêve de Heitaro.



Heitaro à une vision du Shônin dans un rêve.



Dans ce rêve. la porte du temple est ouverte et un laic en tenue de cérémonie appropriée arrive et demande à Heitaro " Pourquoi es-tu venu ici dans un tel état impur et souillé, sans peur de la divinité ? A ce moment le Shônin apparait soudainement devant lui et dit 
" Il pratique le Nembutsu en accord avec les instructions de Zenshin "
La dessus le laic leva son sceptre de la facon appropriée  et s'inclina profondément pour montrer son respect au Shônin sans dire un mot. Alors Heitaro s'éveilla.
Il fut frappé d'un étonnement indiscible



Détail



Vers la fin du 11e mois dans la seconde année de l'eau/chien (1962) temple de son jeune frère (Jin'u) Maitre Shinran devint malade



Il y rencontre ses disciples



Se couchant sur le coté droit face à l'ouest et sa tête vers le nord, le Shônin expire son dernier souffle en récitant le Nembutsu. Il a 90 ans.



Détail



Détail



Les disciples du Shônin apportent le cercueil.



En haut : Les moines guardiens.
En Bas : le palanquin qui porte le cercueil



Crémation de Shinran shônin au temple Ennin(ji) à Higashiyama



En blanc : l'homme qui réalise la crémation



Tristesse des disciple du Shônin



En 1272 la tombe du Shônin à Otani au nord de Toribeno à l'ouest du pied de Higashiyama est déplacé vers l'Ouest et placé au nord de Yoshinizu. Là un mausolé est construit et une image du Shônin enchassée.




Merci Shinran sensei 

   Namu Amida Butsu ~ ~ ~









My deepest thanks to Zuio Inagaki pour le texte à | Zuio hisao Inagaki sensei _/|\_
Mes plus profonds remerciements for the text to     |


______

* Maître Shinran ne fonda aucune école ni aucun dojo ou temple. Cependant ses disciples et ses descendants perpétuèrent la mémoire du Maître. Les écrits de celui-ci devinrent la pierre angulaire pour ceux et celles qui se réclameront de l'enseignement qu'il transmis à travers notamment son KyoGyoShinShô et ses hymnes en japonais (wasan). Peu à peu et sous l'impulsion de ses patriarches (descendants de M. Shinran) la JôdoShinshû devint une école à part entière et indépendante. Elle est aujourd'hui l'école bouddhique comptant le plus de fidèles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire