lundi 1 janvier 2018

LES SOURCES DE LA SUKHAVATI par jérôme Ducor (PDF)

Voici un texte de qualité que je souhaitais relayer - pour celles et ceux ne le connaissant pas encore.

LES SOURCES DE LA SUKHAVATI,
AUTOUR D’UNE ÉTUDE RÉCENTE DE G. FUSSMAN
de jérôme Ducor
Publié dans Journal of the International Association of Buddhist Studies
Volume 27 Number 2 2004

Ci-dessous l'introduction du texte puis plus bas, le texte entier en format PDF.


" Le quart de siècle écoulé a vu un renouvellement important de l’étude des
sources indiennes relatives à la Bienheureuse (Sukhavati), ce champ de
buddha (buddhaksetra) du Buddha Amitabha/Amitayus, dont le culte se
développera ultérieurement dans la tradition sino-japonaise de la Terre Pure.
Ce renouveau est d’autant plus significatif que le sujet a longtemps été
considéré comme relevant d’un bouddhisme de seconde zone par les indianistes
occidentaux. Certes, on n’en est plus aux invectives de F.M. Müller
mais le temps n’est pas loin où André Bareau pouvait encore écrire à propos
du culte d’Amitabha: “À une religion construite pour des surhommes,
héros doublés d’ascètes et de penseurs, se substitue une religion destinée
à la masse des gens dépourvus d’énergie, de moralité et d’intelligence”.

Cependant, ce regain d’intérêt témoigne aussi de la difficulté pour bien des
spécialistes à maîtriser des sources aussi diverses que l’épigraphie
et la littérature canonique indiennes, les traductions chinoises avec leurs repè-
res chronologiques ou les études de leurs collègues orientaux. En témoigne,
notamment, le long article publié par Gérard Fussman sur “La place des
Sukhavati-vyuha dans le bouddhisme indien” (JA 1999). Celui-ci soulève
plusieurs points litigieux, tant sur les sources que sur leur interprétation, et
on trouvera ici quelques observations à leur sujet. Sans prétendre à l’exhaustivité,
elles rassemblent des informations souvent difficiles d’accès. "



Piedestal d'une statue d'Amitabaha trouvée à Govind Nagar et conservé au Musée de Mathura, Inde.
Datée de 104 ap. JC.






Si vous souhaitez télécharger ce pdf, veuillez cliquer ici.


Pour finir laissez moi vous souhaite une très très belle année,à vous et à vos proches.
Prenez bien soin de vous.
et n'oubliez pas: celui qui boit ne conduit pas !


vincent

p.s : J'essayerai de poursuivre la reprise de mon blog cette année.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire